Grade Levels: Cycle 3, Cycle 4, lycée

Nombre de séances : 4

Dans ce parcours pédagogique sur plusieurs jours, adapté aux classes du CE2 à la terminale, les élèves utilisent les ressources de BrainPOP pour examiner le rôle que l’art graphique joue dans la publicité moderne. Les élèves identifieront et comprendront le sens des termes titre, visuel, texte, slogan, signature et mise en page tels qu’ils s’appliquent à une publicité imprimée, et feront la distinction entre les différentes mises en page.

Students will:

  1. Acquérir une appréciation du rôle que l'art graphique joue dans la publicité moderne.
  2. Identifier et comprendre le sens des termes titre, visuel, texte, slogan, signature et mise en page tels qu'ils s'appliquent à une publicité imprimée.
  3. Faire la distinction entre les différentes mises en page.

Materials:

  • Accès à Internet
  • Vidéo projecteur et ordinateur ou Tablettes IOS ou TBI/TNI
  • Photocopies du Quiz
  • Photocopies du tableau SVA (document PDF téléchargeable au bas de la page)
  • Magazines (s'assurer qu’ils ne comportent pas de contenus inappropriés)
  • Étiquettes mots et étiquettes définitions (voir préparation)
  • Photocopies de la fiche définition sur les différentes mises en pages
  • Des feutres ou marqueurs permanents (un par élève)
  • Exemples de publicités réelles

Vocabulary:

titre, visuel, texte, slogan, signature et mise en page

Preparation:

Pré-sélectionner différentes publicités qui comportent un titre, un visuel, un texte, un slogan et une signature. De plus, sélectionner des publicités qui reflètent les différentes mises en page : mise en page déséquilibrée, mise en page illustrée, mise en page d'un visuel unique, mise en page Z, mise en page du titre, et mise en page renversée.

Concevoir des étiquettes mots et des étiquettes définitions avec les notions suivantes :

Le visuel : c'est une illustration ou une photo utilisée pour capter l'attention du lecteur. C'est un élément très attractif qui peut communiquer un concept ou un sentiment, ou présenter un produit et ses avantages. Le titre : il sert de support au visuel et devrait comporter moins de dix mots. Il devrait aussi inviter le lecteur à en savoir plus. Il peut être sérieux ou humoristique, ou créer de la curiosité sur le produit. La police de caractère et la couleur jouent un rôle très important pour capter l'attention du lecteur et donner le ton de la publicité.

Le texte : il soutient le titre et suscite l'intérêt. Il peut être utilisé pour mettre l'accent sur les avantages du consommateur ou souligner ce qui fait sa différence avec les autres produits concurrents.

Le slogan : l'idée est de créer une phrase dont on se souvienne et qui résumera le ton d'une marque ou d'un produit, ou de renforcer le souvenir d'un produit chez les consommateurs.

La signature ou les coordonnées : cette partie optionnelle comporte le logo d'une société et les coordonnées, comme le site web d'une société. Les publicités n’en comportent pas toutes.

Concevoir une fiche définitions avec les différents types de mise en page :

Mise en page Ogilvy : la recherche montre que généralement les lecteurs regardent le visuel, le titre, le texte et la signature (nom des publicitaires et coordonnées) dans cet ordre précis. Suivre cet agencement de base dans une publicité est appelé une mise en page Ogilvy, d'après l'expert en publicité David Ogilvy qui utilisa cette forme de mise en page pour certaines de ses publicités les plus célèbres.

Mise en page Z : elle impose mentalement la lettre Z ou le S à l'envers sur la page. Placer des éléments importants ou ceux que vous voudriez que le lecteur lise en premier au sommet du Z. L'œil suit normalement le tracé du Z et il faut donc placer son « appel à l'action » à la fin du Z.

Mise en page du titre : cette mise en page est caractérisée par un titre très fort et créatif. Même s'il peut y avoir une illustration, l'accent est mis sur le titre qui doit donc occuper la plus grande partie de l'espace.

Mise en page d'un visuel unique : même s'il est possible d'utiliser plein d'illustrations dans une seule publicité, une des plus simples et sans doute des plus puissantes mises en pages utilise un seul visuel fort, combiné à un titre fort (en général court), avec, en option, un texte qui s'y ajoute.

Mise en page illustrée : utiliser des photos ou d'autres illustrations dans une publicité pour montrer le produit à l'usage ; montrer les résultats obtenus en utilisant ce produit ou ce service ; illustrer des concepts compliqués ou des questions techniques ; capter l'attention par le biais de l'humour, de la taille ou du contenu dramatique.

Mise en page déséquilibrée : guider l'œil du lecteur en plaçant l'image dans la partie haute sur les deux tiers de l'espace, ou sur tout le côté gauche, avec un titre fort avant ou après le visuel, puis le texte d'accompagnement.

Mise en page à l'envers : si une publicité est bien conçue, on pourra tout aussi bien la voir à l'envers. La retourner, la tenir à bout de bras, et voir si l'agencement semble correct. Cela ne veut pas dire que la publicité devrait apparaître à l'envers dans un magazine ! Si elles sont bien conçues, toutes les mises en page précédentes peuvent donc être des «mises en page à l'envers ».

Lesson Procedure:

  1. Séance 1 : (1h)

    Situation déclenchante : (10 min - classe entière)

    Distribuer aux élèves des exemples d’affiches publicitaires.

    Demander aux élèves si les publicités qu'ils ont vues se ressemblent. Qu'est-ce qui les différencie ? (certaines ont des grandes illustrations, d'autres ont des titres plus longs, etc.) Qu'ont-elles en commun ? (la plupart ont des titres, des images, etc).

    Hypothèses : (15 min)

    Expliquer que les points communs sont tous des éléments de ce que l'on appelle le graphisme.

    Les élèves remplissent individuellement les colonnes 1 et 2 de leur tableau SVA dans laquelle ils indiquent ce qu’ils savent ou croient savoir sur le graphisme et ce qu’ils aimeraient savoir.

    En classe entière, questionner les élèves pour évaluer leurs connaissances en graphisme et confronter leurs conceptions. Puis, discuter de ce qu'ils aimeraient connaître en la matière

    Investigation : (15 min)

    Ensemble, regarder le film BrainPOP « Graphisme ».

    Distribuer le quiz associé imprimé, et laisser les élèves le remplir individuellement.

    Analyse et validation : (10 min - classe entière)

    À présent, faire le même quiz interactif en classe entière.

    Structuration : (10 min)

    Les élèves discutent de ce qu’ils ont appris et remplissent la troisième colonne du tableau SVA.

    Séance 2 : (1h30)

    Situation déclenchante : (10 min - classe entière)

    Dire aux élèves qu'ils vont élargir leurs connaissances en graphisme en ce qui concerne la publicité. Montrer aux élèves des exemples de publicités. Leur demander d'identifier les différentes parties qu'ils remarquent.

    Hypothèses : (10 min -petits groupes)

    Discuter le nom et le rôle de chaque élément de ces publicités.

    Pour se faire utiliser les étiquettes définitions et les étiquettes mots. Les élèves doivent associer chaque mot à sa définition.

    Investigation : (30 min - petits groupes)

    Demander aux élèves d'utiliser des magazines pour trouver une publicité qui comporte la plupart (voir l'ensemble) de ces éléments. En utilisant un marqueur, ils devront entourer et nommer chaque partie. En s’appuyant sur leurs recherches, les élèves peuvent modifier l’association des étiquettes initialement choisie.

    Analyse et validation : (30 min - classe entière)

    Ensuite, permettre aux élèves de présenter leurs publicités en petits groupes, en expliquant et en lisant chaque élément. La classe et la maître valident les associations mot / définition / élément entouré.

    Structuration : (10 min - classe entière)

    Trace écrite ou affichage pour la classe : une affiche publicitaire légendée avec les termes spécifiques et leurs définitions.

    Séance 3 : (1h40)

    Situation déclenchante : (5 min - petits groupes)

    On s’intéressera aux mises en page des différentes publicités. Distribuer deux exemples de chacune des mises en page suivantes (voir partie investigation) à chaque groupe d’élèves. Demander aux élèves d’associer 2 par 2 les affiches, sans spécifier le critère de tri.

    Hypothèses : (25 min)

    Les élèves tentent en petits groupes d’associer deux par deux les affiches.

    En classe entière, les groupes comparent leurs tris et échangent leurs arguments

    Investigation : (30 min - petits groupes)

    Les élèves lisent le document expliquant les différents types de mise en page (voir préparation). Ils peuvent dès lors, s’ils le souhaitent, modifier leur tri initial.

    Demander à chaque groupe d’élèves de regarder dans des magazines pour trouver autant d'exemples qu'ils peuvent pour chaque type de mises en page.

    Analyse et validation : (30 min - classe entière)

    Présenter à la classe les publicités trouvées pour chaque type de mise en page. La classe et le maître valident ou invalident le tri effectué.

    Structuration : (10 min - classe entière)

    Créer un « livre de publicité » pour la classe ou mettre au mur les publicités, sous les titres correspondants : Ogilvy, Z, titre, etc.

    Séance 4 :

    Chaque groupe crée son affiche publicitaire qui doit comporter l’ensemble des éléments appris lors de la première séance. Le type de mise en page peut être imposé à chaque groupe ou choisi.

    De même, on peut imposer un thème, un objet, un musée visité lors de l’année scolaire, ou bien les élèves choisissent le produit qu’ils veulent.

DownloadPDF