Grade Levels: Cycle 3, Cycle 4, lycée

Nombre de séances : 5

Dans ce parcours pédagogique, adapté aux classes du CE2 à la terminale, les élèves apprennent comment utiliser leur imagination pour résoudre des problèmes, créer et avoir un impact positif sur le monde qui les entoure.

Students will:

  1. Définir et utiliser de manière appropriée le terme d' « imagination active ».
  2. Comprendre comment l'imagination est utilisée pour créer et résoudre des problèmes d'une nouvelle façon.
  3. Identifier des expériences qui stimulent l'imagination et celles qui l'entravent.
  4. Utiliser sa propre imagination pour produire une solution ou un produit original, en lien avec le sujet et/ou la section d'étude.

Materials:

  • Accès à Internet
  • Vidéo projecteur et ordinateur ou Tablettes IOS ou TBI/TNI
  • Papiers avec une citation sur l’imagination

Vocabulary:

Imagination active, créativité, perception, processus artistique, image mentale, invention, inventivité

Preparation:

Visionner le film Imagination de BrainPOP ; visionner les films biographiques proposés en séance 4.

Lesson Procedure:

  1. Séance 1 : (55 min)

    Situation déclenchante : (10 min - classe entière)

    Les élèves tirent au hasard un petit papier sur lequel est inscrite une des citations ci-dessous et la lisent à la classe.

    « Le monde de la réalité a ses limites ; le monde de l'imagination est sans frontières. » Jean-Jacques Rousseau, écrivain et philosophe français

    « L'imagination est plus importante que le savoir. » Albert Einstein, physicien d'origine allemande

    « Sans imagination il ne pourrait y avoir création. » Albert Jacquard, chercheur et philosophe français

    « Comme l'imagination a créé le monde, elle le gouverne. » Charles Baudelaire, poète français

    « Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination. » William Shakespeare, dramaturge anglais

    Hypothèses : (20 min - binôme)

    Inviter les élèves à discuter avec leur voisin et à écrire leurs pensées sur la citation en lien avec leurs propres expériences.

    Débat : (25 min - classe entière)

    Échanger avec les élèves sur le sens de chacune des citations.

    Séance 2 : (1h)

    Situation déclenchante : (5 min - classe entière)

    Rappel de la séance précédente. Demander aux élèves s’ils se souviennent de citations découvertes lors de la séance 1. Demander aux élèves s’ils savent ce qu’est l’imagination active.

    Hypothèses : (5 min - classe entière)

    Les élèves proposent des réponses.

    Investigation : (5 min - classe entière)

    Passer le film Imagination à la classe et demander aux élèves de bien écouter ce qui concerne le terme « imagination active » pour se préparer à définir le terme à la fin du film.

    Analyse et validation : (15 min - classe entière)

    Parler avec les élèves de l'imagination active, et noter les manières dont les élèves exploitent leur propre imagination dans un travail de réflexion sur ce qui inspire l'imagination. Ils peuvent parler de livres qu'ils ont lus, de films qu'ils ont vus ou encore de jeux auxquels ils ont joué. Les élèves peuvent aussi mentionner des conversations qu'ils ont eues avec des personnes créatives, ou le temps qu'ils ont passé dans des lieux qui ont déclenché leur imagination et inspiré leur créativité.

    Structuration : (30 minutes - individuel)

    À partir des échanges précédents, les élèves rédigent un court texte personnel sur ce qui inspire leur imagination et en quoi leur imagination leur est utile. Ils peuvent choisir un exemple précis et le développer ou donner plusieurs exemples.

    Séance 3 :

    Demander aux élèves d'utiliser leur imagination pour résoudre un problème ou pour créer une solution, en lien avec un projet de classe. Les élèves peuvent, par exemple, inventer une nouvelle couverture pour un livre que la classe a lu récemment, trouver de nouvelles stratégies pour résoudre une équation de mathématiques, ou encore créer une représentation visuelle d'une idée que vous avez étudiée en sciences ou en histoire-géo. Nous vous recommandons de donner des paramètres généraux à l'ensemble de la classe, puis de fournir des détails plus spécifiques ou même des idées de projet aux élèves qui ont besoin de consignes plus structurées.

    Prévoir du temps en classe pour que les élèves puissent terminer leur projet. Mettre en avant que les élèves doivent utiliser leur imagination pour approcher le sujet d'une manière différente, et les encourager à « sortir des sentiers battus ».

    Permettre aux élèves de partager leurs créations à la classe. Vous pourriez dire aux élèves de présenter leur travail dans un « salon de l'imagination », qui fonctionnerait comme une promenade dans une galerie (les élèves se relaieraient pour expliquer leurs créations et se promèneraient pour voir et entendre le travail de leurs camarades de classe).

    Séance 4 : Guider les élèves afin qu'ils comprennent que chacun est créatif, mais que la créativité se manifeste de manière différente en fonction de chacun. Vous pouvez passer un film BrainPOP tiré des sections du site comme « Artistes et musiciens célèbres », « Écrivains et œuvres célèbres» ou encore « Scientifiques célèbres », et parler avec les élèves de la manière dont des personnes différentes ont utilisé leur imagination pour changer le monde dans lequel elles vivaient. Vous pouvez aussi demander aux élèves de choisir un personnage célèbre pour approfondir leurs connaissances à travers le film puis, après le film, les faire discuter avec un partenaire, ou un groupe, des différentes manières dont leur personnage a utilisé son imagination : Albert Einstein, Marie Curie, Mozart, Léonard de Vinci ne sont que quelques exemples de personnes imaginatives sur lesquelles vous pouvez trouver des films BrainPOP.

    Séance 5 :

    Distribuer les textes sur l’imagination rédigés lors de la séance 2 et inviter plusieurs élèves à lire leur texte. Continuer à encourager les élèves à stimuler leur imagination en participant à des expériences qu'ils trouvent inspirantes. Vous pouvez aussi parler des activités qui entravent l'imagination et la créativité des élèves et parler des moyens pour que les élèves passent moins de temps à ces activités et davantage à celles qui font progresser leur imagination.